Animaux, végétaux, robots : envers qui avons-nous des devoirs moraux ?


5 vote(s)
Loading...
< 10mn
intermédiaire

La plupart des philosophes admettent que nous avons des obligations envers tous les êtres « sentients », c’est-à-dire capables d’expériences plaisantes ou déplaisantes. Cet article décompose l’argument sentientiste et répond aux objection selon lesquelles ce critère serait anthropocentriste, expliquerait une caractéristique binaire par un critère graduel et serait difficile à appliquer.

guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Recherche avancée

Médias

Public

Durée

Animalisme

Débats

Écologie

Exploitation

Militantisme

Nutrition et alimentation

Thèmes transversaux

Réinitialiser le formulaire
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com