Quand le langage nous conditionne à exploiter et tuer les animaux


5 vote(s)
Loading...
< 10mn
intermédiaire

Charlotte Arnal explique comment le spécisme se déploie insidieusement à travers notre langage, entérinant la domination humaine à travers l’utilisation d’un vocabulaire réservé aux humains, la dé-personnification, le vocabulaire péjoratif évoquant d’autres espèces animales ou divers procédés rhétoriques banalisant les souffrances animales.

guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Recherche avancée

Médias

Public

Durée

Animalisme

Débats

Écologie

Exploitation

Militantisme

Nutrition et alimentation

Thèmes transversaux

Réinitialiser le formulaire
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com