Pourquoi les hommes cis blancs pensent qu’on ne peut plus rien dire


5 vote(s)
Loading...
< 15mn
normal

Géraldine Franck, responsable du collectif anti CRASSE, dénonce les modalités de communication favorables au genre masculin dans le cadre de la lutte antispéciste, et les difficultés qu’elles génèrent pour les militantes.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recherche avancée

Médias

Complexité

Durée

Animalisme

Débats

Écologie

Exploitation

Militantisme

Nutrition et alimentation

Thèmes transversaux

Réinitialiser le formulaire
WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com