L’élevage non industriel est pire que l’industriel pour la biodiversité et le climat


7 vote(s)
Loading...
< 10mn
débutant

Valéry Schollaert contredit l’idée selon laquelle le passage de l’élevage intensif à l’élevage extensif pourrait à lui seul régler les problèmes écologiques liés à l’élevage (biodiversité, climat) et au contraire pousserait à exploiter les dernières zones naturelles protégées terrestres. Il conclut dans la nécessité de diminuer la consommation, entre autre par l’augmentation des végétaliens.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recherche avancée

Médias

Public

Durée

Animalisme

Débats

Écologie

Exploitation

Militantisme

Nutrition et alimentation

Thèmes transversaux

Réinitialiser le formulaire
WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com