Le véganisme est-il soluble dans l’agroécologie ?


5 vote(s)
Loading...
< 10mn
débutant

Article rappelant le rôle central de l’élevage dans l’agroécologie telle qu’elle est pratiquée actuellement. Mathieu Marguerie y défend qu’une agroécologie optimale reposerait sur de l’élevage paysan extensif afin de maintenir : la fertilité des terres, l’exploitation des terres les moins fertiles, l’utilisation des coproduits non comestibles par des humains, ainsi que la biodiversité des prairies

guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Frédéric Mesguich
Frédéric Mesguich
27 décembre 2019 18 h 04 min

Si le but est juste de maximiser la production sur le moins de surface, sans intrants, est que l’optimal est à 20% de la consommation de produits animaux actuelle, alors il faut aller vers une population à 80% végane. Ca aurait pu être une conclusion plus honnête que « le véganisme pourrait poser des problèmes ».

Recherche avancée

Médias

Public

Durée

Animalisme

Débats

Écologie

Exploitation

Humour

    Militantisme

    Nutrition et alimentation

    Thèmes transversaux

    Réinitialiser le formulaire
    WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com