La portée morale et politique de la capacité à éprouver du plaisir


6 vote(s)
Loading...
< 15mn
expert

Les combats antispécistes se sont beaucoup concentrés sur nos devoirs négatifs à l’égard des animaux (leur éviter souffrance et mort); cependant on a toutes les raisons de penser que les animaux ressentent également diverses formes du plaisir, et cela implique une approche plus diverse et positive de l’éthique animale.

Mots clés: plaisir, souffrance, éthique animale.

guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Recherche avancée

Médias

Public

Durée

Animalisme

Débats

Écologie

Exploitation

Humour

    Militantisme

    Nutrition et alimentation

    Thèmes transversaux

    Réinitialiser le formulaire
    WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com